L'argus des voitures d'occasion.
Calcul de cote automobile toutes marques.
Accueil   > conseils   > info-budget   > Le bonus malus
Image du site www.france-cotation.fr

Le bonus malus

Vous êtes obligé, lorsque vous avez un véhicule, de l'assurer. Tous les ans, lors du paiement de votre assurance auto, votre assureur calcule le montant que vous lui devez. Pour cela, il se base sur son tarif de référence et le coefficient de réduction - majoration (CRM) communément appelé bonus-malus.
Ce calcul permet de pondérer, selon le risque que vous faites encourir à votre assurance (en fonction des accidents que vous avez), votre tarif d’assurance. Cette appréciation du risque est fixée par un arrêté ministériel (annexe de l’article A.121-1 du code des assurances).

Si vous n’avez pas eu d’accident, vous bénéficiez d’une réduction de votre tarif d’assurance (bonus), si vous avez eu un sinistre dont vous êtes responsable, vous bénéficierez d’une augmentation de votre tarif d’assurance (malus).

Si vous n’avez ni bonus ni malus, le coefficient de référence est de 1,0 (100%).
Attention, les jeunes conducteurs ou les personnes n’ayant pas eu d’assurance depuis 3 ans payent généralement une surprime par rapport au tarif de référence.

Le calcul du bonus malus


Ci-dessous, un tableau récapitulatif de l’évolution du coefficient de réduction – majoration.

Évolution du coefficient réduction-majoration (CRM)
 
Année d'assurance Évolution du
coefficient (CRM)
Équivalence en
réduction ("bonus")
0 1,00 0 %
1 0,95 5 %
2 0,90 10 %
3 0,85 15 %
4 0,80 20 %
5 0,76 24 %
6 0,72 28 %
7 0,68 32 %
8 0,64 36 %
9 0,60 40 %
10 0,57 43 %
11 0,54 46 %
12 0,51 49 %
13 0,50 50 %



Tous les ans, votre assureur fait le calcul suivant. La première année, vous payez la cotisation de référence, soit 1,0. Ensuite, le coefficient change en fonction de vos antécédents de l’année passée. Si vous n’avez pas d’accident, votre coefficient est de 0,95. Vous êtes redevable de la cotisation de référence x 0,95 soit une réduction de 5%.
Si vous n’avez pas d’accident pendant 13 années, vous obtenez le bonus maximal de 0,50 (50% de réduction).
Au bout de 2 ans sans accident votre malus, quelque soit son montant, disparaît ; le coefficient est de 1. Le malus maximum est plafonné à 3,5.

Partager